Officiel

La symbolique des torticolis

Symbolique du torticolisLe cou est la partie qui se situe entre la tête et le reste du corps, c’est lui qui fait la jonction entre le cerveau et les membres exécutants. De cette observation, on peut faire le lien avec le fait qu’un torticolis exprime l’incapacité dans l’action.

Si nous sommes affectés d’un torticolis, il se peut que nous refusions de regarder les choses en face. On préfère, et ce souvent inconsciemment ignorer la situation ou même la fuir par crainte de se voir obligé de prendre les décisions qui s’imposent. La difficulté ou la peur de passer à l’action sont plus fortes que la nécessité de changement ou le besoin de se respecter.

Notons, que lors d’un torticolis, il ne nous est plus possible de faire aller la tête de droite à gauche, ce mouvement qui nous permet de dire non sans parler. Plus possible de refuser l’évidence, plus possible non plus de nier, on se retrouve coincé et obligé de regarder en face, à ce que l’on vit, aux personnes et à soi même.

Il peut également  exprimer notre difficulté ou notre incapaccité de dire non à une personne ou une situation.

Les personnes qui souffrent de torticolis ont de la difficulté à changer leur regard sur les choses, sur la vie, sur ceux qui les entourent. Elles n’arrivent pas à être sincères avec elle-même. Elles peuvent se montrer inflexibles, parfois entêtées et s’attachent à leurs certitudes.

C’est la peur, le besoin de se protéger qui fait agir ainsi, il y a certainement tout au fond un sentiment de dévalorisation et la crainte de se sentir attaqué dans l’action.

Si vous souffrez de torticolis demandez-vous ce qui s’est passé dans votre vie juste avant que ce blocage apparaisse ? Faites le lien avec ce que j’ai écrit précédemment et demandez-vous aussi quel changement pourrait vous être favorable ?

Le torticolis est une torsion du cou dû à un spasme ou à une contracture musculaire. Souvent bénin, il n’en est pas moins assez douloureux et invalidant puisqu’il bloque le mouvement de la tête et de toute la région cervicale Il peut être dû à un faux mouvement tout comme à un traumatisme ou encore la conséquence d’un état infectieux tel que la grippe. Mais n’oublions pas les causes émotionnelles qui peuvent encourager un tel symptôme.

Douleurs nuque

Enclencher un processus de guérison   Libération Emotionnelle  

© Toute reproduction interdite